Couverture toit plat : éviter d’avoir un drain bouché

Drain bouché toit plat : de sérieux problèmes en vue

Les embouchures de drains bouchés et la ligne pluviale (tuyau) du drain bouché sont les problèmes les plus fréquents et souvent les plus dommageables sur un toit plat.


Que votre membrane soit neuve ou vieille et aussi bonne soit-elle, le risque est très grand et sérieux qu’il y ait une infiltration d’eau importante.

Il faut savoir que si la ligne pluviale est bouchée, elle va être bouchée entre le sous-sol et la toiture. L’eau reste alors en stagnation dans la tuyauterie qui est dans les murs et ce tuyau n’est pas conçu pour cela (l’eau doit y circuler). Alors, le risque d’infiltration se fait à toutes les jonctions de la tuyauterie et l’infiltration peut avoir lieu à n’importe quel étage entre le plancher du sous-sol et le plafond du dernier étage.


Comme le drain est au point bas du toit, c’est toute l’eau de la toiture qui y entre, alors, imaginez l’ampleur de l’infiltration.

Quand le niveau d’eau monte sur la toiture, elle pourrait alors déborder par toutes projections, boîtes, puits de lumière, etc. Sur le toit, le surpoids causé par l’accumulation d’eau peut provoquer des dommages à la structure ou bien fendiller les plafonds et ici pas question de faire peur à qui ce soit, ce sont des faits que nous vivons tous les ans sur les toits plats à Montréal.


Il faut toujours voir à la bonne évacuation des eaux.


Suggestion pour votre toit plat

Annuellement au printemps et à l’automne, vérifiez l’embouchure du drain pour que rien ne l’obstrue et à tous les 5 à 7 ans, faites nettoyer votre ligne pluviale par un spécialiste en nettoyage de drain (qui n’est pas nécessairement un plombier). De cette façon, vous mettez toutes les chances de votre côté pour éviter de sérieux ennuis.

Jacques Perron


Publié le 13 décembre 2012

Questions ou commentaires? Contactez-nous!

0 0