Bois pourris, menuiserie, ventilation

Manque d’air = bois pourris

Il est fréquent de refaire des toitures (membranes) et que l’on constate qu’il y a du bois pourri. Évidemment, une infiltration peut causer ce dommage au bois, mais souvent, c’est le manque d’air qui endommage le pontage (bois).


Dans certains cas, il peut y avoir des signes, surtout lors de temps froid entre décembre et mars. Des taches orange, voire brunâtre à différents endroits sur les plafonds peuvent apparaître où des gouttes d’eau (suintement) se manifestent par temps froid sans qu’il y ait des précipitations.


Nous rencontrons majoritairement deux situations qui peuvent provoquer ce problème : sur la photo # 1, l’entretoit a été TROP rempli d’isolant. L’air a été coupé ce qui a contribué à faire pourrir le bois sur de grandes parties et à plusieurs endroits différents.


On peut constater comment le bois, voire les solives, est devenu noir et mouillé et les planches très endommagées, car il ne peut y avoir de circulation d’air, du fait que toutes les solives sont dans le même sens. Donc, l’air ne peut circuler uniformément dans l’entretoit et cet air est emprisonné entre les solives et ne peut être évacué convenablement, ce qui pourrait causer de sérieux problèmes de pourriture, champignons ou autres.


Malheureusement, pour remédier à ce problème, il y a peu de bonnes solutions. Le meilleur serait que, votre entrepreneur couvreur puisse fabriquer un vrai jeu d’air afin que l’air circule aisément et uniformément (dans tous les sens), dans l’entretoit, comme nous l’avons fait pour notre client sur la photo # 3.


Pour toutes suggestions ou commentaires, contactez-nous!

Jacques Perron
Publié le 28 octobre 2013

0 0